Lutter et Prendre Soin

Chèr.e.s vous,

Alors que s'installe le printemps, certain.e.s d'entre nous commencent à se retrouver, à réenvisager une vie sociale plus ouverte, à retrouver de l'énergie pour s'organiser collectivement et manifester nos opinions. Nous aimerions bientôt oublier l'année qui vient de se passer, mais nous comprenons aussi que cette pandémie que nous traversons n'est pas encore terminée, qu'une seule politique "technique" de vaccination ne permettra pas à nos systèmes de santé publique de réellement se relever et que nous porterons longtemps encore les traces d'une telle catastrophe.

Nous comprenons petit à petit l'importance de remettre le travail du soin au cœur de la société, de l'envisager comme une richesse et pas comme une dépense à compresser, nous comprenons aussi que nous ne pouvons pas séparer le temps politique du temps du soin : nos mouvements sociaux doivent plus que jamais vivre durant de telles périodes, pour rendre visibles les injustices qui s'aggravent, pour proposer d'autres manières de faire ou pour continuer à créer du lien, tout simplement...

Mycelium, à son échelle, tente de mesurer la hauteur de ces tâches qui nous attendent et de dessiner des voies d'engagement qui permettent de dépasser ces dualités, entre soin et lutte, entre santé et communauté, entre politique et personnel. C'est notamment l'objet d'une nouvelle interview que nous vous proposons de découvrir ici. C'est aussi l'objet du cycle "écologie et pandémie" que nous vous avons proposé et dont nous vous partageons des premières réflexions.

Bonnes découvertes à vous et nous réjouissons de vous retrouver bientôt pour une nouvelle Agora de l'écosystème (date annoncée bientôt)!

Bénédicte, Julien et Jérémie du cercle coeur de Mycelium.

---

Interview croisée :

Faire se rencontrer le politique et le sensible

Depuis le début de son existence, Mycélium cherche à mettre son action au croisement d'approches présentées parfois comme opposées : celles dites “militantes”, tournées surtout vers une action extérieure et celles plus sensibles, qui misent sur une transformation intérieure ou intime.

Pour nous demander comment favoriser cette rencontre, nous avons interviewé Laura et Aurel, tou.te.s deux militan.te.s proches de Mycélium et qui cherchent à leur manière à créer des passerelles entre des pratiques de lutte et de soin du sensible.

Découvrez ici leur interview croisée : "Les luttes politiques et notre lien au sensible peuvent trouver de multiples lieux de convergence"

"Comment pouvons-nous construire des espaces où on lutte contre ce qui nous détruit, tout en prenant soin de nous ? N’est-ce pas contre-productif de se rendre sensible face à des systèmes qui profiteront de notre vulnérabilité ? Quels mouvements ont tenté ces alliances en pratique? C'est ce que nous allons chercher à explorer à travers ce dialogue"

Pour une approche écologiste des pandémies

Le vendredi 2 avril dernier, Mycelium organisait une rencontre intitulée « Penser conjointement écologie et réponses face à une épidémie », dans le cadre du cycle « Pandémie et écologie, lire le présent et construire l’avenir».

Nous avons organisé ce cycle dans le but de mieux appréhender les enjeux écologiques, sociaux et politiques qui se jouent à travers cette pandémie, les aspects qui nous empêchent de prendre la parole en tant qu’acteur.rice.s, de proposer des contre-discours et des contre-propositions face à une gestion sanitaire présentée comme l’unique voie possible.

Pour cette première rencontre, nous avons invité Anne Vergison, médecin pédiatre et infectiologue, pour se réapproprier une série de questions liées à la pandémie de Covid-19 et ébaucher une critique écologiste et politique de cette pandémie et de sa gestion.

Vous pouvez retrouver les vidéos issues de cette rencontre ainsi qu'une synthèse écrite sur cet article!

---

Nous relayons...

 

• La mobilisation des acteur.rice.s du monde culturel qui ont donné de la voix à travers la plateforme "Still Standing for Culture", à travers l'occupation du Théâtre National ainsi que L'occupation de la Monnaie. Cette dernière tient depuis plusieurs semaines une tribune quotidienne sur la place de la Monnaie, qui donne la parole au monde culturel mais aussi à une grande palette de mouvements sociaux en lutte, pour aider à comprendre nos conditions communes, mais aussi la diversité de nos luttes. Retrouvez les vidéos de ces tribunes sur leur page Facebook et Instagram ainsi que sur la place de la Monnaie!

• La mobilisation des acteur.rice.s de la santé, à travers le collectif "Santé en Lutte". Bien avant la pandémie de Covid-19, ce collectif et beaucoup d'autres dénonçaient déjà l'impact du sous-financement des soins de santé sur leurs condition de travail et sur la qualité des soins rendus en Belgique. Leurs revendication ont pris une résonance plus forte encore depuis un an et la pandémie démontre l'importance de lutter pour une politique de santé publique plus forte, plus solidaire et plus humaine. Le 29 mai prochain aura lieu une Grande Manif de la Santé à Bruxelles : rejoignez-les ce jour-là et partagez l'info auprès de vos proches!

---

www.mycelium.cc

Accéder aux infos sur Mycélium?

Notre page Facebook  : https://www.facebook.com/mycelium.cc/

Notre site web :  www.mycelium.cc

Des questions, des suggestions, des commentaires? Ils sont les bienvenus à l'adresse mail suivante: julien@mycelium.cc

A bientôt!

Bénédicte, Julien et Jérémie pour le cercle coeur mycelium