---

Ecouter et nous questionner...

Chèr.e.s vous,

A mesure que l'urgence sanitaire s'apaise, il devient possible de réouvrir notre champ de réflexion et nécessaire d'entamer un questionnement plus profond sur nos modes de vie en société et sur ce qui nous a permis de traverser cette crise de manière résiliente ou au contraire ce qui a aggravé cette catastrophe. Pour ce faire, nous avons à écouter celles et ceux qui l'ont vécue le plus durement.

En Belgique, ce n'est pas un hasard si les premières manifestations qui ont eu lieu ces dernières semaines ont été menées par les personnes sans-papiers pour qui l'urgence sanitaire n'a pas mis entre parenthèses l'urgence d'obtenir leurs droits, mais l'a au contraire renforcée. 

C'est aussi l'urgence de la lutte contre le racisme qui s'est imposée dimanche dernier lorsque des milliers de personne se sont rassemblées à Lièges, Anvers et Bruxelles sous le slogan "Black Lives Matter" pour crier l'exigence de protéger les vies des personnes noires, qui ont besoin de respirer quand leurs vies sont littéralement étouffées. Le drame de la mort de George Floyd nous rappelle que le racisme oppresse et tue aussi en Belgique, où la mort du jeune Adil, percuté par une voiture de police, non seulement questionne fortement les pratiques de contrôle et de poursuite de la police, mais révèle aussi combien la vie d'un jeune peut ne pas compter du moment qu'il est perçu comme arabe et donc forcément délinquant en puissance.

Nous devons écouter ces voix qui luttent pour leur vie et leur survie.

Nous devons aussi écouter les personnes soignantes qui expriment leur colère d'avoir dû gérer une telle crise sanitaire dans un climat d'impréparation totale et d'économies faites sur le dos des soins de santé depuis plusieurs années. Le collectif "la santé en lutte" exige aujourd'hui que les autorités belges mettent fin à ces économies mortelle et écoutent réellement les demandes des soignant.e.s.

Face à ces combats, il nous semble très important que les écologistes s'engagent et se montrent présent.e.s. L'action écologiste ne se résume pas à parler de ce qui va se produire dans 10 ans, ou à dessiner le "monde d'après" dans une tour d'ivoire, mais elle se vit aussi dans les luttes actuelles qui parlent de la résilience de nos sociétés, face aux catastrophes, face à l'exclusion et l'oppression. Il n'y a pas de sens à prôner la résilience d'un "monde d'après" si nous ne pouvons pas la cultiver aujourd'hui.

Ce temps du déconfinement est le moment pour questionner nos actions, nos idées, nos visions, avant de voir ce que nous voulons relancer. C'est un temps pour faire des choix sans doute plus éclairés, un temps précieux pour la suite.

Julien, pour le cercle coeur de mycelium

---
Black Lives Matter

Notre silence face au racisme

n'est plus une option

Vous avez comme nous suivi l'actualité et les mobilisations très importantes menées contre le racisme aux Etats-Unis et ailleurs. Vous vous êtes peut-être demandé s'il fallait prendre ou pas la parole en tant que mouvements et associations œuvrant pour la transition, l'écologie, les communs,...

Depuis le cercle cœur de Mycelium, nous estimons que nous sommes resté.e.s trop silencieux.se.s sur ces questions sous prétexte qu'elles n'étaient pas au cœur de notre action. Il s'agit maintenant selon d'apprendre à nous questionner plus fortement sur ces enjeux en commençant par nos propres mouvements. Les bonnes intentions et la conviction de "ne pas être racistes" ne sont plus suffisants quand nous voyons comment le racisme perdure dans nos sociétés, de manière parfois très visible, d'autres fois beaucoup plus insidieuse.

Nous vous partageons nos réflexions dans l'article "Black Livers Matter : pour les écologistes, le silence ne doit plus être une option", écrit par Julien du cercle coeur de Mycelium. Si vous êtes intéressé.e de continuer la réflexion avec nous sur ces questions, n'hésitez pas à nous contacter!

---

Penser l'écoféminisme par l'intimité

Pour continuer sur la voie de la réflexion, nous vous partageons cet article écrit par Laura Silva Castañeda et publié par Mycelium, qui nous invite à nous (re-)plonger dans les propositions très stimulantes de l'écoféminisme à travers la voie d'un lien d'intimité avec la Terre.

Comme l'écrit Laura, "cette invitation prend son sens dans le contexte particulier d'une culture marquée par une profonde coupure entre l'humain et "la nature", coupure ayant rendu possible les rapports de domination et de destruction à l'origine de tant de ravages. Se relier à la terre peut sembler anodin de prime abord, la proposition est pourtant audacieuse à plus d'un titre, et ce principalement vis-à-vis des deux traditions dont ce mouvement procède : l'écologie et le féminisme"

Mycelium désire être un lieu de partage et de réflexions à travers des publications écrites par des personnes proches de nos réseaux et de nos thèmes de prédilection. Si vous désirez prendre part à de telles publications dans le futur, contactez-nous!

---

 Premier octroi de bourses "racines et pollens"

par la fondation Mycelium

Le 26 mai dernier, le conseil d'octroi de la fondation mycelium (composé de mécènes et de membres de l'écosystème de mycelium) s'est réuni pour décider de l'attribution des premières bourses "racines et pollens", suite à l'appel lancé en mars.

Cet appel a recueilli beaucoup de demandes d'une grande qualité et émanant de divers collectifs et associations connues ou nouvelles, ce dont nous nous réjouissons! Face à ce grand nombre de demandes, le CA de la fondation a décidé de libérer 75 000€ et pas 35 000€ comme initialement prévu, ce qui a permis au conseil d'octroi de financer les initiatives suivantes : le réseau belge d'Ecopsychologie, le Climate Justice Camp, le Poisson sans Bicyclette, Construire un Déclin, Feros, "Bâtir une île et élever des palmiers", Monnaie Libre, les Amis de la Terre, Communa, l'Université du Nous et la Cité s'invente.

Plus d'informations sur les projets soutenus seront disponibles dès la sortie du site web de la fondation Mycelium et un nouvel appel à financements sera lancé d'ici le mois de septembre, restez donc aux aguets!

---

Nous relayons...

• "Tournons leur le dos!", l'appel à se rassembler pour des haies de déshonneur face à la mauvaise gestion de la pandémie par le gouvernement belge et contre les économies dans la santé. Cet appel est lancé par le collectif "Santé en Lutte", pour ce dimanche 14 juin dans différentes villes, plus d'informations ici!

• Les rencontres d'été autour de l'eau et des stress hydriques en Belgique, organisées le dimanche 23 août par Construire un Déclin avec les Amis de la Terre, thème brûlant d'actualité au vu de la sécheresse de ce printemps et des celles observées ces dernières années !

---

www.mycelium.cc

Accéder aux infos sur Mycélium?

Notre page Facebook (New!) : https://www.facebook.com/mycelium.cc/

Notre site web :  www.mycelium.cc

Des questions, des suggestions, des commentaires? Ils sont les bienvenus à l'adresse mail suivante: julien@mycelium.cc

A bientôt!

Bénédicte, Julien et Jérémie pour le cercle coeur mycelium